26 septembre 2009

Transat 2009 : Le depart

Enfin un peu de calme sur la marina de Funchal !

Certains concurrents participent a la regate de convenance en compagnie d enfants des ecoles de Funchal. J en profite pour faire enfin le point sur la premiere etape.

Il y eu d abord la semaine de preparation a La Rochelle.

Les premiers jours furent sereins et productifs. Il ne me restait que peu de taches a accomplir et j ai meme pu m absenter deux jours pour un rendez  vous a Lyon. Les controles de securite & de jauge furent vite expedies.

A partir du mercredi, et de l ouverture du village de course au public, ce fut une toute autre affaire. La tension montait sur les pontons au fur et a mesure que la foule affluait vers le port. Il fallait repondre aux sollicitations du public et a celles de l organisation. C etait bien sur un plaisir de repondre aux interviews des journalistes. Je racontais mon histoire, mes motivations et ma conception de la course. J eu un bel article dans le Sud Ouest , dans l ' Equipe  ainsi qu'une interview  sur le site de la course (  http://transat650.mativi.fr/les-preparatifs/interview-skipper-marine-feuerstein.html )

Dans le cadre de l operation " Label Bleu" , je reçu deux groupes d 'enfants d ecoles de la region. Ce fut un tres beau moment d'echange. Sagement assis sur le ponton et le visage quelque peu grimaçant en raison du soleil, les enfants me poserent toutes sortes de questions. La fraicheur de leur regard etait agreable.

J'apprehendais la journee du Samedi... Je me suis rendue deux fois au depart de la Transat ( en 2005 et 2007) et a chaque fois je sollicitais les skippers afin de leur arracher une emotion, afin de savoir ce qu'ils avaient dans le coeur a ce moment. C etait a present a mon tour.  Quatre ans de preparation et de rencontres se bousculaient dans ma tête. J'avais le coeur gros, j'etais emue et , lorsque Catherine Chabaud vint me saluer, je lui avouai mon trac et mon emotion. Avec beaucoup de spontaneite, Samantha Davies vint aussi m encourager.

Oui, il y a une dimension particuliere a la Mini Transat....

A 10 h 45, les premiers bateaux sortirent du bassin des chalutiers. Musiques, grands coups de basse, commentaires tonitruants, claquements des drapeaux dans le vent ! Le moment avait de quoi impressionner.

Y' a t'il une petite porte derobee? Il faut passer par la grande porte?

Mon tour arriva. Passage de l ecluse... Que de monde !!!! Que de visages heureux !!!

c20

Devant le port des Minimes, je me dis " C est pas mal, tu es deja devant les Minimes...". J 'avais pourtant conscience qu il restait 4200 milles jusqu'au Bresil !

Le vent etait fort  ( 20 -25 noeuds ) et je naviguai sous GV 1 ris + solent.

Je pris un bon depart au comite. Mes premieres manoeuvres furent laborieuses. Lors des virements, le bateau se retrouvait regulierement sur la tranche. Il fallait redoubler de vigilance pour eviter les contacts et ne pas conclure trop vite une si belle aventure! La regate commençait a La Rochelle et ne devait pas s'y finir!

" Tu es hors cadre!" me suis- je dit lorsque je vis les premiers bateaux enrouler la bouee de degagement. Tirer la barrer, choquer les voiles et.... aller ! c 'est spi!

"Peux-tu confirmer qu aucun bateau n a passe la bouee de degagement?" entend-on a la VHF.

Une trentaine de bateau s est trompe. Il fallait cette erreur pour faire retomber la pression. J 'affale mon spi et repars au pres.

c20_2

c20_3

Posté par marine395 à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Transat 2009 : Le depart

Nouveau commentaire